Cupidon, 10 ans

Cupidon, 10 ans et toutes ses dents !

Cupidon 

Moi, c'est Cupidon. Je suis un chat très gentil, très attachant, un peu timide. Né en appartement chez une personne qui ne stérilisait pas ses animaux, j'ai dû cohabiter avec 22 autres chats, qui ne songeaient qu'à se battre... J'en suis aujourd'hui assez traumatisé de mes congénères et crains toujours d'être frappé...

Je parle beaucoup, et j'aime dormir à côté de vous ou sous la couette. Personnes allergiques, s'abstenir ! Car je ne vous lâcherai pas de la nuit et vivrai mal que la porte de la chambre me soit fermée...

Là où je suis actuellement, il y a trop de chats, et j'ai du mal à trouver ma place. Alors j'ai récemment élu domicile en haut d'un arbre à chats. On m'y apporte à manger, et quand j'ai besoin de faire pipi, je descends vite au bac (jamais une goutte à côté !) avant de remonter en 4e vitesse.

J'aimerais beaucoup trouver une famille (même une famille d'accueil) où il y aurait moins de chats autour de moi. Je suis tout à fait capable de cohabiter avec mes congénères, et je n'ai pas peur des chiens. Mais trop, c'est trop, et j'ai bien mérité un peu de tranquillité...

Pucé, castré, vaccinée TCL, testé Fiv/Felv négatif, déparasité et vermifugé.

Visible à L'Ile St-Denis (93) chez Carolyn.

Frais d'adoption : 50 € + don libre.

Evolution mi août 2012

Je n'ai décidément pas de chance... Mon frère, Prince, pris en charge également par l'association, est revenu chez Carolyn. Il s'entend avec les chats, mais moi, il me déteste et m'agresse dès qu'il me voit... Suite à une violente bagarre, il a été décidé que je serais isolé. Je suis en cage depuis, et je suis vraiment malheureux...

Mi-septembre 2012

Carolyn a choisi de me libérer et de me mettre plutôt dans la salle de bain. Malheureusement, je suis toujours aussi malheureux d'être isolé et je pleure beaucoup... L'autre soir, Carolyn a eu pitié de moi et m'a emmené dans ses bras jusque sous sa couette. J'étais content ! Et bien caché. Le matin, j'ai repéré Prince qui s'était installé au pied du lit et n'ai pas osé sortir de ma cachette. J'ai pleuré un peu, mais Carolyn n'a pas compris ce que je voulais et m'a fait plein de câlins tout contre elle, pensant me rassurer. Je n'ai plus tenu et lui ai fait pipi dessus ! Tellement peur de Prince que j'ai même pas osé aller seul au bac à litière... Depuis, j'ai retrouvé ma place dans la salle de bain. A quand la liberté... ?

×